`

3 pistes de réflexions pour un temps des Fêtes inclusif

3 pistes de réflexions pour un temps des Fêtes inclusif

Crédit: Wout Vanacker via Unsplash

Avec l’approche du temps des Fêtes, de nombreuses activités et actions sont mises en place par les entreprises pour souligner ce moment festif. À l’origine, le temps des Fêtes représente une «période de réjouissances, de tradition chrétienne, qui entoure les fêtes de Noël et du Nouvel An.» (selon l’Office québécois de la langue française)

Cependant, rappelons-nous que tout le monde ne célèbre pas ce moment. La religion chrétienne n’est pas la seule présente dans les organisations. Il devient donc primordial que les Fêtes de fin d’année soient synonymes d’inclusion et prennent en compte les souhaits entre tous les employé.es. 

Par quels moyens les entreprises peuvent-elles avoir des activités de fin d’année plus inclusives? Voici 3 conseils.

Conseil 1: Sonder son équipe pour mieux la connaître 

 Avant de mettre en place des initiatives favorisant l’inclusion, il est important de connaître son équipe. Interroger ses employé.es est le point de départ pour offrir des activités qui sont alignées avec les valeurs de chacun.es. En les sollicitant via un sondage, vous serez en mesure de comprendre ce que représente cette période de l’année pour toute l’équipe. Voici des exemples de questions qui peuvent faire partie du sondage:

  • Que représente le temps des Fêtes pour vous?
  • Quelles fêtes sont importantes pour vous?
  • Comment souhaitez-vous célébrer les Fêtes de fin d’année au bureau?

De cette façon, vous serez outillé pour déterminer quelles sont les actions à prioriser et à éviter. Évidemment, il est toujours bien de mentionner que chacun.e a le choix de s’exprimer ou pas sur le sujet.

Les choix que vous ferez pour célébrer les Fêtes au travail auront un impact sur l’expérience de votre équipe. Prendre le temps de reconnaître les différences culturelles aide à créer un sentiment d’appartenance.

Conseil 2: Inclure la diversité dans les initiatives

 Si vous avez déjà un comité EDI en entreprise, élaborer une stratégie EDI pour le temps des Fêtes peut faire partie de leur mandat. Les données récoltées au préalable peuvent être des ressources-clés pour le comité. Celui-ci sera également disposé à vous proposer des solutions adaptées à votre équipe.

Voici quelques initiatives qui permettent d’inclure tout le monde:

  • Sur le lieu de travail, il est important que les décorations reflètent la diversité et l’inclusion. Par exemple, en optant pour des agencements qui n’évoquent pas juste une seule fête religieuse, ou du fait même une religion. Vous pourriez également décider d’inclure un rappel à toutes les fêtes qui ont été mentionnées dans les réponses du sondage de votre équipe. L’objectif ici est que l’ensemble de l’équipe se sente à l’aise avec les initiatives.
  • Inclure les dates-clés relatives aux différentes célébrations de vos employé.es dans le calendrier des fêtes de l’entreprise: de cette façon, vous démontrez que la diversité est valorisée dans votre équipe. Cela va également permettre à tout le monde d’en apprendre davantage sur différentes cultures.
  • Encourager votre équipe à partager leurs expériences lors d’une activité au bureau où ils.elles peuvent mettre de l’avant leur culture à travers des histoires, la nourriture et même les décorations.

Comme mentionné, le comité Équité, diversité et inclusion aura un rôle à jouer dans les actions de fin d’année, il faudra donc prévoir du temps pour planifier cette période de l’année.

Conseil 3: Proposer des alternatives rassembleuses

Le temps des Fêtes ne correspond pas à une période de célébration universelle. Certains membres de l’équipe pourraient avoir une préférence pour célébrer à un autre moment de l’année.

De plus en plus d’entreprises proposent des congés mobiles. Selon le Ministère du travail, il s’agit d’une courte période d’absence rémunérée pour laquelle aucune date n’est arrêtée à l’avance. En ayant recours à cette alternative, vous reconnaissez que différentes personnes peuvent avoir différents besoins et envies.

En conclusion, rendre le temps des Fêtes plus inclusif renforce l’impact de votre stratégie EDI. Plus il y a d’actions EDI qui sont mises en place, plus le sentiment d’appartenance de votre équipe grandit. Gardons en tête que l’expérience positive de vos employé.es favorise le développement de l’entreprise. 

Évidemment, il y a une multitude d’initiatives qui peuvent être entreprises dans le cadre du temps des Fêtes. Nous sommes concentrées sur trois conseils, mais la liste est non exhaustive.

N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez être accompagnés dans la planification de votre stratégie EDI du temps des Fêtes!

5 Comments
  • Avatar

    Dominique Beaulieu

    20 décembre 2022 at 15 h 27 min Répondre

    Euh … non! Vraiment pas!
    Le Québec est une société de tradition catholique.
    La Fête de Noël est déjà inclusive parce que la religion catholique a une vocation universelle.
    Je suis agnostique, mais je suis attaché à mes traditions et à mon pays.
    Un étranger qui vient s’établir au Québec doit accepter qu’il y a déjà des traditions locales et ne doit pas prétendre que les siennes sont sur un pied d’égalité avec les nôtres.
    L’immigrant a pour vocation de s’assimiler à la société d’accueil.
    Quand j’étais stagiaire au Japon, le 25 décembre était un jour travaillé. J’ai accepté ce fait.
    Comme disait Jean Messiha (CNews), « Quand on veut s’habiller comme là-bas, manger comme là-bas, parler comme là-bas, et bien on reste là-bas ».
    La vraie inclusion est quand on traite un étranger comme on traiterait un « de souche ». Je souhaite donc à tous un très Joyeux Noël, sans égard aux croyances de mes interlocuteurs. S’il y en a que ça offense, et bien, je leur réponds : « On ne vous a pas tordu un bras pour venir ici. Ici, on souhaite Joyeux Noël ». Il y a des limites à faire des courbettes pour plaire à tout le monde!

    J’ai participé à l’atelier en ligne du 7 décembre 2022 du CCVC-COPL-INTRIQ-CQMF-RQMP. Certaines de vos recommandations sont intéressantes. D’autres sont carrément inacceptables, voire idéologiques. J’ai des photos d’hommes blancs de plus de 50 ans sur la porte de mon bureau, avec quelques-unes de leurs citations inspirantes. Avant que j’accepte de les retirer, il faudra me marcher sur le corps!

    Au Québec, il est juste normal d’avoir des représentations d’hommes blancs hétérosexuels. Le Québec a été fondé par les Français. Le Québec a été bâti par les colons français et leurs descendants. D’autres se sont ajoutés et se sont assimilés (mercenaires allemands, irlandais). Et même, certains immigrants sont plus Québécois que la majorité des « de souche » : Joseph Facal, Osvaldo Núñez, Maka Kotto, Boucar Diouf. Surtout, il ne faut pas oublier nos amis autochtones qui ont été de fidèles partenaires commerciaux et alliés militaires.

    En terminant, je vous souhaite à tous, ainsi qu’à vos proches, un très Joyeux Noël et une Bonne Année 2023.

    Dominique Beaulieu, B. Ing., M. Sc.
    Étudiant au doctorat en génie électrique

  • Avatar

    Dominique Beaulieu

    20 décembre 2022 at 15 h 46 min Répondre

    En passant, attention à l’orthographe. Le mot « employé.es » n’existe pas en français. On peut écrire « employées et employés » ou encore mieux « employés », qui est une forme plus compacte. Idem pour « chacun.es ».

  • Chloé Freslon

    20 décembre 2022 at 16 h 23 min Répondre

    Merci de votre message Dominique.

  • Avatar

    Anonyme

    20 décembre 2022 at 16 h 37 min Répondre

    Merci encore pour les diapos en français. C’est très apprécié.

  • Avatar

    Dominique Beaulieu

    20 décembre 2022 at 16 h 38 min Répondre

    Merci encore pour les diapos en français. C’est très apprécié.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.