`
Attention! Vous lisez actuellement un article écrit il y a au moins 9 mois. L'information pourrait ne plus être pertinente.
 

Vos pratiques sont-elles inclusives vis-à-vis des personnes sourdes et malentendantes?

Vos pratiques sont-elles inclusives vis-à-vis des personnes sourdes et malentendantes?

Kim Auclair

Combien y a-t-il de personnes malentendantes ou sourdes au Canada? Trouver des statistiques sur lesquels toutes les associations s’entendent est plutôt difficile!

Véronique Leduc, professeure à l’UQAM au département de communication sociale et publique donne les chiffres suivants: au Canada, les données démontrent que 40% des adultes âgés de 20 à 79 ans ont une perte auditive légère ou plus sévère et entre 4% et 12% s’identifient comme personne sourde ou malentendante (Association des Sourds du Canada 2012; Institut de la Statistique du Québec 2013; Caron 2003; Pinsonneault et Bergevin 2006; Statistique Canada, 2016).

Kim Auclair, consultante en communication Web, est sourde et entend avec un implant cochléaire. Elle est devenue, ces dernières années, une porte-parole pour les personnes qui ont des défis de communication similaires aux siens. Elle nous explique leur réalité sur le marché du travail et donne des solutions concrètes aux employeurs.

Du côté des employés
Kim explique que beaucoup de personnes malentendantes ou sourdes ne le mentionnent pas dans leur CV par peur des blocages que cela pourrait engendrer chez un employeur. Pour les mêmes raisons, elles vont souvent ne pas demander d’accommodements, forçant ainsi l’employé à s’adapter à son milieu de travail, au lieu de l’inverse.

Et une fois à l’emploi, la personne sourde ou malentendante ne va pas forcément plus se laisser aller à la confidence. Elle va plutôt trouver des moyens de contourner des situations, comme par exemple:
– demander à ses collègues de prendre un appel téléphonique à sa place
– demander à des collègues de venir à des rendez-vous d’affaires avec elle par peur de ne pas comprendre 100% des conversations.
L’angoisse de ne pas être 100% compétent à son travail est là, et pourtant, une majorité d’entreprises adaptées se disent satisfaites de leur personnel vivant avec une surdité.

L’arrivée du télétravail a nécessité une grande adaptation pour Kim, mais a également apporté quelques avantages. Kim préfère les appels vidéo aux appels téléphoniques, mais avant mars 2020, imposer la vidéo était délicat, aujourd’hui, c’est devenu la norme.

Du côté des employeurs
Selon Kim Auclair, beaucoup d’entreprises ont peur que les solutions d’accommodement pour les personnes sourdes et malentendantes soient coûteuses et demandent des changements trop lourds. Pourtant il existe plusieurs solutions qui ne coûtent absolument rien et qui apportent beaucoup.

Le guide numérique 10 bonnes pratiques pour rendre accessible votre entreprise aux personnes malentendantes réalisé par l’Association des personnes avec une déficience de l’audition (APDA) offre les conseils suivants aux employeurs:
– Sensibiliser ses employés à la déficience auditive afin de favoriser le travailler-ensemble
– Miser sur la communication écrite. Par exemple, les personnes qui ont un accent (comme moi) peuvent demander plus d’énergie à comprendre.
– Si la communication orale est obligatoire, Kim recommande de faire un effort d’articulation, ne pas hésiter à faire des gestes pour appuyer ses propos, être ouvert à répéter ou reformuler la question pour qu’elle soit plus simple.
– Faire attention au volume de la musique diffusée au bureau. En effet, lorsqu’il y a un volume sonore important, les personnes malentendantes doivent se concentrer davantage pour suivre les discussions. Pour les aider, évitez de mettre la musique trop forte.
– Si vous utilisez des notifications sonores, essayez de les remplacer par des lumières pour signaler une communication – on pense notamment au téléphone -, cela limitera également la pollution sonore dans le bureau.
– Si la communication se passe au téléphone, envoyez un résumé par écrit de l’échange que vous avez eu afin de s’assurer que les choses sont bien comprises des deux côtés. Cela fait de toute façon partie des bonnes pratiques de gestion de projet.
– Si vous laissez un message audio sur un répondeur, gardez en tête que cela pourrait ne pas être optimal pour tout le monde. Vous pouvez compléter votre message par un courriel écrit.
– Activer les sous-titres sur les vidéos et envoyer des PDF de résumé après un webinaire, par exemple.

Préparation aux réunions en ligne
Vous vous apprêtez à organiser une rencontre ou une réunion en ligne, voici les éléments à garder en tête:
– Envoyer le contenu à l’avance par courriel: les objectifs de la rencontre, le pourquoi, l’ordre du jour, quand souhaitons-nous que la personne intervienne, etc. À noter que cela est recommandé pour n’importe quelle rencontre avec n’importe quelle personne. Il en ressortira une réunion productive et efficace!
– Faire attention à l’éclairage. Si la personne utilise la lecture labiale, elle aura besoin de voir vos lèvres et vos expressions faciales l’aideront également à la compréhension.
– Attention au bruit. Comme mentionné précédemment, les bruits adjacents pourraient venir gêner la compréhension de la personne. Faites attention, par exemple, au clic du clavier. Privilégiez la prise de notes sur un carnet par exemple.
– Pour la session de questions/réponses, demandez à recevoir les questions par l’option chat et non à l’oral.

Kim rappelle que c’est à chacun de décider de s’identifier en tant que personnes sourdes et malentendantes. Certains vont parler le langage des signes et d’autres non. La jeune femme recommande aux employeurs de garder en tête que les personnes sont multidimensionnelles et qu’il vaut mieux juste demander à ses employés comment le lieu de travail et les communications peuvent être adaptés pour simplifier la vie de leurs salariés.

Employeurs, n’oubliez pas que les adaptations ne s’adressent pas seulement aux personnes sourdes ou malentendantes, elles s’adressent à tout le monde, car ce sont de bonnes pratiques de communication inclusives.

Poster un commentaire

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.