`

Étude de cas: Pomerleau


 
 
Industrie: Construction
 
Solutions choisies:
  • Création d’un comité EDI
 

 

Pour consulter d’autres études de cas d’URelles:

Étude de cas: À GO, on lit!
Étude de cas: BAnQ

****

Pomerleau: c’est quoi?

Pomerleau est un chef de file de l’industrie de la construction au Canada. Depuis ses débuts en Beauce, Pomerleau emploie aujourd’hui jusqu’à 4 000 personnes et possède huit bureaux d’un océan à l’autre. Ces professionnel·les permettent de gérer plus de 200 chantiers simultanément tout en maintenant une solide réputation. 

 

Défi à résoudre

Avant de nous contacter, Pomerleau avait déployé une large initiative en équité, diversité et inclusion (EDI), composée d’un sondage auprès du personnel, en plus de formations sur le terrain, ainsi qu’auprès de la direction. L’entreprise était alors prête à mettre sur pied un comité consultatif en EDI et était à la recherche de consultantes afin de les accompagner dans cette démarche.

 

Solution proposée

L’accompagnement proposé par URelles pour la création du comité s’est fait en trois étapes:

  1. Déterminer les bases et paramètres du comité
  2. Élaborer un processus de recrutement des membres du comité
  3. Former les membres aux bases de l’EDI

La première étape a été d’organiser une session de travail avec les parties prenantes pour établir les paramètres concernant le comité et questionner son opérationnalisation. À travers cette session, nous avons commencé par une courte formation introductive à l’EDI, puis facilité la discussion en apportant les bonnes pratiques en gestion de comités EDI, ainsi que les recommandations issues d’études de cas et de recherches. Cette session de travail, d’une durée de 3 heures, a été suivie de la création d’un document résumant les paramètres définitifs du comité EDI.

Une fois les bases établies, nous sommes passé·es à la composition des membres du comité en définissant les critères de recrutement ainsi que les obligations, les tâches et les responsabilités des membres. Pour maximiser les candidatures, nous avons organisé deux conférences sur le pouvoir d’agir individuel et le passage à l’action comme vecteur de changement (données par Bibigi Haile), suivies directement d’un formulaire d’application pour les candidatures intéressées. Le tout a permis d’obtenir un total 31 candidatures!

Finalement, suite au recrutement des membres à l’aide des critères définis en amont, nous avons organisé une formation sur les bases de l’EDI, permettant à tous les membres d’être au même niveau de connaissances et augmentant les chances que les décisions futures soient prises le plus objectivement et efficacement possible.

 

Impact EDI

Notre accompagnement dans la mise en place du comité consultatif en EDI chez Pomerleau a eu un impact significatif à long terme sur plusieurs niveaux, que voici.

Des fondations solides

En établissant un comité consultatif dédié à l’EDI, à l’aide d’une firme externe, Pomerleau envoie un message clair à ses employé·es, démontrant son engagement sérieux pour la thématique. En posant les bases du comité EDI lors de la première étape, Pomerleau s’assure de jeter des fondations solides pour sa gouvernance et ses initiatives EDI futures. L’entreprise crée un cadre robuste et adapté à ses besoins spécifiques, une approche méthodique qui garantit que le comité est bien positionné pour réussir à long terme.

« À l’heure actuelle, nous sommes dans une phase d’organisation et de planification. Nous avons eu plusieurs rencontres du Comité pour apprendre à se connaître, à se structurer et commencer à réfléchir à notre feuille de route pour les deux prochaines années. Nous avons ciblé quelques initiatives sur lesquelles nous allons travailler et nous identifions les départements et partenaires clés qui pourront nous supporter dans leur aboutissement. »

– Geneviève Roy, VP Environnement et développement durable chez Pomerleau

 

Des employé.es motivé.es

En prenant le temps d’établir des critères de recrutement clairs et en organisant des conférences pour susciter l’intérêt des candidat·es, Pomerleau s’assure de sélectionner des membres du comité EDI engagé·es et motivé·es. Ce processus de recrutement rigoureux contribue à former une équipe diversifiée et représentative de la communauté Pomerleau, ce qui renforce la légitimité et l’efficacité du comité sur le long terme. 

« La conférence offerte à tous les employé.es a permis de mettre en lumière les mécanismes d’exclusion que nous mettons naturellement en place et comment en être conscient et les adresser. Cela a éveillé le sentiment d’engagement de nombreux employé.es et a permis de lancer le processus de recrutement des membres du Comité. »

– Geneviève Roy

 

Un développement professionnel continu

Finalement, en fournissant une formation sur les bases de l’EDI lors de l’étape finale, Pomerleau investit dans le développement continu des membres du comité. Cette formation permet à l’équipe de renforcer ses connaissances et ses compétences en matière d’EDI, ce qui la rend mieux équipée pour répondre aux défis et aux opportunités en évolution dans le futur. Cet investissement dans le développement professionnel des membres du comité garantit que l’initiative EDI de Pomerleau reste pertinente et efficace à long terme.

« La formation a contribué à sensibiliser les membres sur les notions de base de l’EDI ainsi que sur les biais inconscients et ses stratégies d’atténuation. Bien que les membres du Comité aient déjà une grande ouverture et sensibilité à ces notions, cela a généré des discussions enrichissantes permettant d’en apprendre davantage sur chacun.e et de clarifier certains mythes et croyances. »

– Geneviève Roy

 

Ce que Pomerleau a pensé de notre collaboration

Qu’avez-vous appris de cette expérience en tant qu’organisation?

« Qu’il y a une grande volonté de nos employé.es d’évoluer au sein d’une entreprise diversifiée et inclusive. Que le parcours personnel de chacun peut contribuer à faire de Pomerleau une entreprise où l’on se sent bien et accueillie et où l’on peut évoluer dans le respect de nos particularités respectives. Que les efforts mis en amont pour bien déterminer le rôle, les objectifs et la composition du Comité permettent un meilleur fonctionnement par la suite et une meilleure représentativité de nos employé.es et de leurs attentes et besoins. » – Geneviève Roy, VP Environnement et développement durable 


Si vous deviez choisir trois mots pour qualifier la collaboration avec URelles, quels seraient-ils?

  • Crédible
  • Authentique
  • Structurée

« URelles nous a permis de structurer notre comité consultatif EDI de façon authentique et rassembleuse. »

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.