`
 

Deux choses à savoir sur les femmes en technologie de la génération Z

Deux choses à savoir sur les femmes en technologie de la génération Z

Embaucher génération Z

Entreprises technologiques, êtes-vous prêtes à accueillir les femmes de la génération Z? Parce qu’elles sont assurément prêtes pour vous.

Fin décembre 2019, la plateforme pour s’entraîner à la programmation, HackerRank, publie un rapport très intéressant sur les femmes en technologie de la génération Z (celles.ceux né.es après 1997) Génération mal connue (comprise?), Forbes dit déjà d’elle, qu’elle va révolutionner le monde du travail. Une chose est sûre, cette génération ne se compare pas aux précédentes. Ce qui a fonctionné avec les millénariaux, la génération X et les baby boomers ne fonctionnera pas avec la génération Z puisqu’elles.ils sont la seule génération née à l’âge du Web. Voici deux considérations à retenir pour mieux comprendre les femmes nées après 1997.

1. Les femmes de la génération Z ont appris à compter et programmer en même temps

Près d’une femme de la génération Z sur trois a appris à programmer avant l’âge de 16 ans, comparativement à 18% des femmes des générations précédentes. Cela s’explique par une augmentation du nombre d’établissements scolaires qui enseignent la programmation à nos enfants et ce, de plus en plus jeunes. Compte tenu du besoin croissant d’ingénieur.es informatiques, les écoles ont commencé à offrir la programmation dans le cadre de leurs programmes d’études et le nombre d’organismes voués à l’enseignement du code aux enfants a également augmenté. Le Canada suit cette tendance. Un rapport publié en mai 2019 par le titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur les technologies de l’information et de la communication, répertorie 12 impacts positifs liés à l’apprentissage de la programmation dès la maternelle, comme par exemple: plus de motivation scolaire, meilleure compréhension du travail en équipe, capacité à résoudre des problèmes et résilience accrue face aux défis rencontrés.

2. Les femmes de la génération Z connaissent trois langages de programmation recherchés par les entreprises

Alors que les femmes de la génération Z s’apprêtent à entrer sur le marché du travail, elles possèdent déjà la plupart des compétences techniques recherchées par les entreprises qui recrutent: JavaScript, Java et Python. Il y a de légères différences entre les femmes et les hommes de cette génération: plus de femmes connaissent Java (72%) que les hommes (66%) et plus d’hommes (63%) connaissent Python que les femmes (59%).
Les langages de programmation les plus maîtrisés par les femmes et les hommes sont C et C++. Ceci est probablement dû au fait que ces deux langages continuent d’être parmi les plus utilisés de l’industrie selon le rapport de GitHub en 2019.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.