`
 

Sheryl Sandberg peut être féministe si elle le veut!

Sheryl Sandberg peut être féministe si elle le veut!

En 2013, Sheryl Sandberg offre au monde «une bible de la femme d’affaires féministe», qui veut briser le plafond de verre. Le livre intitulé Lean In devient un best-seller. Cinq ans plus tard, il s’échange toujours dans les groupes de soutien de femmes. En substance, l’autrice exhorte les femmes à diriger plutôt que suivre. Elle les pousse à saisir les rênes du pouvoir et prendre leur place.

Qu’on aime ou pas Sheryl Sandberg, tout le monde reconnaît qu’elle a joué un rôle dans l’émancipation des femmes dans le monde du travail. Mais le féminisme à la Sandberg n’a jamais fait l’unanimité. Certaines la détestent, d’autres ne la considèrent même pas comme une féministe ou parlent de son féminisme trop «blanc» ou trop «corporate».

Sheryl Sandberg est très probablement la femme en technologie la plus connue au monde, Marissa Mayer, l’ex-PDG de Yahoo, ayant disparu des radars. Elle est le numéro deux de Facebook et généralement celle à qui l’on pense lorsqu’on cherche à nommer une femme puissante dans le monde des affaires. Ces dernières années, elle a été pratiquement aussi visible que Mark Zuckerberg pour représenter le réseau social.

Poster un commentaire